05
Déc 11
Mise à jour le 05 Décembre 2011
Imprimer

Les enjeux

Le Festival est d'abord la rencontre des Marquisiens autour de leur culture et de leur identité. Même si l'identité culturelle marquisienne saute aux yeux de tous les visiteurs, même polynésiens, il convient de prendre conscience de sa fragilité et de la renforcer. En effet, l'évolution des modes de vie conduit à abandonner certaines pratiques et savoir-faire jugés inutiles ou peu valorisants. Les rapports humains, notamment entre les générations, étant rendus difficiles par une différence d'éducation et de mentalité, la transmission des connaissances traditionnelles doit être repensée et stimulée.


On comprend bien que l'organisation du Festival des Arts des Marquisiens ne correspond pas à un réflexe de repli sur soi mais à un accompagnement de l'ouverture au monde. Cette dernière permet notamment aux marquisiens d'aujourd'hui de mieux percevoir leur originalité culturelle et leur valeur à travers le regard des autres. Elle permet aussi de mieux appréhender leurs liens culturels, affectifs et institutionnels.
Mais le Festival n'est plus seulement une opportunité de rencontres entre marquisiens. Il s'est élargi à d'autres délégations de Polynésie et du Pacifique qui apportent un soutien dynamique à la renaissance de la culture marquisienne.


La médiatisation est aujourd'hui un élément important dans la réussite d'une manifestation d'envergure. Sur le terrain, elle devra être organisée pour qu'elle ne gêne pas le déroulement du festival. Elle permet en outre, par le biais du sponsoring, d'obtenir des moyens supplémentaires.
Il convient enfin de prendre en compte et de protéger les droits des artistes marquisiens dont les idées sont souvent pillées.